LE PROJET

Crée par:

ARRÊTER LA VIOLENCE CONJUGALE.

MONACO FOURNIT UNE ASSISTANCE AUX

FEMMES, ENFANTS ET HOMMES

AVEC MONACOSAYSNOTOVIOLENCE

Qui sommes nous? 

STOP À LA VIOLENCE CONJUGALE: MONACO FOURNIT UNE AIDE AUX VICTIMES

 

Cette initiative conjointe lancée par SheCanHeCan et Femmes Leaders Mondiales Monaco (FLMM) vise à informer les victimes, les parties prenantes et la population en général sur les options disponibles pour les victimes de violence domestique à Monaco.

Monaco a toujours été proactif en fournissant une assistance et le but de ce site est d'être un centre de ressources et de centraliser toutes les informations pertinentes afin que les victimes puissent recevoir une assistance le plus rapidement possible et adaptée à leurs besoins.

LES STATISTIQUES 

 

Des études nationales montrent que jusqu'à 70% des femmes ont subi des violences physiques et / ou sexuelles d'un partenaire intime au cours de leur vie.

 

1 femme sur 10 dans l'Union européenne déclare avoir été victime de cyber-harcèlement depuis l'âge de 15 ans. 

Source: faits et chiffres de l'ONU sur la violence domestique 2018.

 

Les experts estiment que ** une éducation à égalité des sexes au début de la vie peut éviter de futurs cas de violence domestique.

Une éducation sur l'égalité des sexes aide les garçons et les filles à mieux se comprendre et à mieux se respecter.

 

Pour en savoir plus  sur la façon dont l'organisation locale SheCanHeCan travaille à fournir cela. vous pouvez apprendre plus dans leur brochure qui se trouve ci dessous. 

La loi sur la violence conjugale à Monaco 

La violence domestique est punissable en vertu de la loi de Monaco. En juin 2011, le Conseil national a adopté une loi (Loi 1382) qui condamne fermement cette violence et prévoit des sanctions pour les auteurs de violence domestique. La loi couvre les personnes mariées mais aussi les couples vivant ensemble sans être mariés.

Monaco dispose d'un réseau de soutien aux personnes confrontées à la violence domestique: la police, les services sociaux, le médiateur familial et les travailleurs sociaux sont là pour vous aider.